Salaires et rémunérations

Combien paie un emploi en tourisme au Canada? Voilà une question importante.

Règle générale, les emplois en tourisme sont bien rémunérés : les gains vont du salaire minimum, pour certains emplois de service, à des revenus élevés, pour les postes de haute direction. Plusieurs emplois en tourisme étant reliés au service, bon nombre d’employés touchent des pourboires ou des commissions, reçoivent des produits gratuits ou bénéficient de rabais.  En outre, certaines fonctions comprennent le gîte et le couvert; le salaire net reflète alors l’entente entre l’employeur et l’employé.

De façon générale, la rémunération des emplois en tourisme au Canada se présente sous deux formes : un salaire horaire ou un salaire annuel fixe.

Salaire horaire: Les employés saisonniers ou à temps partiel sont généralement payés selon un salaire horaire, ce qui signifie qu’ils sont payés pour le nombre d’heures qu’ils travaillent chaque semaine. Lorsqu’ils travaillent un plus grand nombre d'heures qu'une semaine de travail normale, les employés payés à l’heure ont habituellement (mais pas toujours) droit à être rémunérés pour les heures supplémentaires. Le taux horaire pour les heures supplémentaires est habituellement plus élevé que le taux régulier, et varie d’une province ou d’un territoire à l’autre.

Salaire annuel fixe: Les employés permanents à temps plein peuvent recevoir un salaire annuel fixe, c'est-à-dire qu'ils reçoivent le même montant chaque semaine. Ce salaire annuel comprend habituellement des dispositions pour les jours fériés payés, ainsi qu'un nombre minimum de jours de vacances par année. Peuvent également y être inclus des avantages sociaux, tels qu'un régime d’assurance médicale et dentaire, des contributions de l'employeur à un régime de retraite ou de la formation professionnelle payée par l'employeur.

Les salaires versés pour des emplois similaires peuvent varier considérablement selon:

  • L’employeur
  • L’emplacement (c.-à-d. la province ou le territoire, milieu urbain ou rural)
  • L’expérience et le niveau de scolarité de l’employé
  • Les conditions d’emploi
  • Qu’un emploi soit saisonnier ou assujetti à une convention collective

De nombreuses ressources du secteur touristique peuvent vous renseigner au sujet de la rémunération dans les différentes régions au pays, notamment:

Dans tout secteur quel qu’il soit, l’échelle salariale est soumise à de nombreux facteurs. La meilleure source d’information reste donc le personnel. Parlez aux gens qui occupent des fonctions en tourisme. Renseignez-vous sur leur travail, sur leurs tâches précises et sur l’échelle salariale applicable.

Tous les employés doivent recevoir au moins le salaire minimum, lequel est déterminé par chaque province et territoire. Ces salaires minimum varient d’une province ou d’un territoire à l’autre et font l’objet de hausses périodiques, décrétées par une loi. Pour consulter les salaires minimum des différentes régions du Canada, visitez la page Web Minimum Wage in Canada (en anglais seulement).

Il ne faut pas oublier qu’au Canada, les impôts sur le revenu sont prélevés directement sur la paie des employés, en plus des contributions à d’autres programmes gouvernementaux tels que le Régime de pensions du Canada et l’assurance emploi. Ce qui veut dire que le montant de votre chèque de paie sera inférieur à votre salaire horaire ou à votre salaire annuel pour la période de paie concernée. Toutefois, ces contributions directes concourent à payer les nombreux avantages dont bénéficient les Canadiens, tels que la gratuité des soins de santé, des prestations en cas de chômage et un régime de pension pour la retraite.