Mythes et réalités du secteur du tourisme

Croyance — Les emplois en tourisme se trouvent seulement dans les hôtels, les lignes aériennes et les agences de voyages.

Fait — Les emplois qu’on trouve dans chaque secteur sont aussi variés que les secteurs eux‑mêmes. Ils vont du travail sur une pente de ski à la conception de stratégies de marketing pour une organisation internationale et à préparer des repas gastronomiques. Le tourisme a quelque chose pour chaque personne et ce à tous les degrés de responsabilité possibles.

Croyance — Tous les emplois en tourisme sont rémunérés au salaire minimum.

Fait — Comme c’est le cas dans plusieurs industries, les postes de premier échelon dans le tourisme peuvent être rémunérés au salaire minimum. Cependant, il est possible de compléter son revenu avec des commissions, des pourboires ou d’autres avantages, comme un hébergement gratuit ou à prix réduit. Les postes en tourisme autres que de premier échelon sont souvent mieux rémunérés comparativement à ceux d’autres industries.

De nombreux facteurs déterminent les gains, p. ex., le lieu de l’emploi, le type d’employeur ainsi que la scolarité et la formation de l’employé.

Croyance — Toutes les personnes qui travaillent dans le domaine du tourisme font le tour du monde gratuitement.

Fait — Habituellement, la plupart des personnes qui travaillent dans le domaine du tourisme n’ont pas droit à des voyages gratuits à titre d’avantages en matière d’emploi. Si certaines carrières peuvent comporter des voyages (p. ex., les agents‑agentes de bord et les conseillers‑conseillères en voyages), les employés voyagent habituellement pour des raisons d’affaires et travaillent beaucoup durant ces voyages. S’il est vrai que certains employeurs offrent des réductions sur les tarifs aériens ou l’hébergement, ce n’est pas la norme.

Croyance — Les emplois en tourisme ne sont que des emplois à temps partiel et par quarts.

Fait — Le travail évolue dans tous les secteurs de l’économie. Davantage de gens ont des heures de travail non traditionnelles en raison du partage d’emploi, des horaires variables et des choix de style de vie. Certaines personnes peuvent avoir un emploi à temps partiel ou plus. Selon le cas, l’emploi en tourisme peut être à temps partiel ou à temps plein. Les personnes qui ont des formations pour plusieurs emplois augmentent leurs chances de trouver un emploi à temps plein à l’année longue. Les emplois en tourisme offrent de la souplesse et des possibilités aux personnes qui veulent travailler seulement à temps partiel. Les personnes qui ont des postes de supervision ont souvent des horaires plus traditionnels.

Les personnes qui travaillent dans l’industrie du tourisme peuvent travailler les fins de semaine, les jours de congé ou la nuit, exactement comme les médecins, les infirmières, les avocats, les banquiers, les ingénieurs et les concepteurs graphiques.

Croyance — Les emplois en tourisme ne sont offerts que pour les mois d’été.

Fait — Même s’il y a plusieurs possibilités d’emploi l’été, il y en a d’autres durant les autres saisons. Les centres de ski, les organisateurs de voyages en motoneige et les guides de pêche sous la glace sont friands d’emplois reliés au tourisme en hiver. De plus, les terrains de golf ont besoin de personnes qui élaborent des plans d’affaires en prévision de l’été à venir. En diversifiant leurs compétences, la plupart des professionnels du tourisme peuvent travailler toute l’année.