Parcours à reconnaissance en hôtellerie

Gestionnaire en tourisme reconnu (GTR) emerit

Objet : Le titre Gestionnaire en tourisme reconnu (GTR) est conçu pour les professionnels qui gèrent une exploitation, dont ils peuvent être propriétaires. Ces professionnels peuvent aussi gérer du personnel, mais ce n’est pas leur responsabilité principale. La reconnaissance professionnelle GRT emerit est un programme canadien de reconnaissance professionnelle fondé sur des normes de compétence. Le programme est géré par RH Tourisme Canada, le conseil sectoriel du tourisme du Canada.

Processus : La reconnaissance professionnelle est un processus de reconnaissance des acquis (aucune formation officielle n’est nécessaire) qui requiert l’acquisition d’une expérience de travail d’un nombre d’heures déterminé. Le processus de reconnaissance professionnelle prévoit une exigence minimale en matière d’expérience de travail et comprend un examen de connaissance ainsi qu’une évaluation du rendement. L’évaluation est fondée sur les normes de compétence nationales élaborées et approuvées par l’industrie. Ces normes sont disponibles gratuitement pour les candidats à titre de guide d’autoapprentissage. Certains processus de reconnaissance professionnelle comprennent des exigences supplémentaires, telles qu’une formation de base en premiers soins ou en salubrité des aliments.

Reconnaissances professionnelles offertes : Les professions admissibles au titre GRT sont exploitant de terrain de camping, directeur de la restauration et directeurs d’activités spéciales.

Information supplémentaire :

Certains cours obligatoires des programmes d’études postsecondaires peuvent être crédités dans le cadre de la reconnaissance professionnelle emerit. Communiquez avec l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire pour vous renseigner sur sa politique en matière d’évaluation et de reconnaissance des acquis (ERA).

Pour obtenir de plus amples renseignements sur le titre GTR, consultez le site : http://emerit.ca/fr/emerit_certification/available_certificates/professional_certification/tourism_certified_manager_tcm


Professionnel en tourisme reconnu (PTR) emerit

Termes clés :

  • Postes de première ligne : Postes où les employés ont le plus de contact direct avec la clientèle au quotidien.
  • Compétences de premier échelon : Compétences requises pour occuper les postes de débutant ou de premier échelon. (En général, il s’agit d’une combinaison de compétences générales d’employabilité, telles que la communication, et de compétences particulières à la fonction de travail, telles que le traitement des réservations à la réception le service des mets.)

Objet : Le titre Professionnel en tourisme reconnu (PTR) emerit  est un programme canadien de reconnaissance professionnelle fondé sur des normes de compétence du secteur du tourisme pour les employés de première ligne. Le programme est géré par RH Tourisme Canada, le conseil sectoriel du tourisme du Canada.

Processus : La reconnaissance professionnelle est un processus de reconnaissance des acquis (aucune formation officielle n’est nécessaire) qui requiert l’acquisition d’une expérience de travail d’un nombre d’heures déterminé. Le processus de reconnaissance professionnelle prévoit une exigence minimale en matière d’expérience de travail et comprend un examen de connaissance ainsi qu’une évaluation du rendement. L’évaluation est fondée sur les normes de compétence nationales élaborées et approuvées par l’industrie. Ces normes sont disponibles gratuitement pour les candidats à titre de guide d’autoapprentissage. Certains processus de reconnaissance professionnelle comprennent des exigences supplémentaires, telles qu’une formation de base en premiers soins ou en salubrité des aliments.

Reconnaissances professionnelles offertes : Voici quelques exemples de fonctions de travail admissibles au titre PTR : préposé au bar, croupier, préposé à l’entretien ménager, préposé au service des mets et boissons, préposé à la réception, cuisinier à la chaîne et vendeur (tourisme).

Information supplémentaire :

Certains cours obligatoires des programmes d’études postsecondaires peuvent être crédités dans le cadre de la reconnaissance professionnelle emerit. Communiquez avec l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire pour vous renseigner sur sa politique en matière d’évaluation et de reconnaissance des acquis (ERA).

Les candidats qui ont obtenu le titre PTR pour une fonction de travail peuvent devenir candidats à un titre de niveau supérieur (Superviseur en tourisme reconnu [STR] et Gestionnaire en tourisme reconnu [GRT]). Le cas échéant, la reconnaissance obtenue pour un titre sera créditée pour l’obtention du titre de niveau supérieur. Cependant, aucun des titres n’exige de préalable. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le titre PTR, consultez le site : http://emerit.ca/fr/emerit_certification/available_certificates/professional_certification/tourism_certified_profes sional_tcp


Superviseur en tourisme reconnu (STR) emerit 

Objet : Le titre Superviseur en tourisme reconnu (STR) est conçu pour les professionnels dont la responsabilité principale est de superviser le personnel.

Processus : La reconnaissance professionnelle est un processus de reconnaissance des acquis (aucune formation officielle n’est nécessaire) qui requiert l’acquisition d’une expérience de travail d’un nombre d’heures déterminé. Le processus de reconnaissance professionnelle prévoit une exigence minimale en matière d’expérience de travail et comprend un examen de connaissance ainsi qu’une évaluation du rendement. L’évaluation est fondée sur les normes de compétence nationales élaborées et approuvées par l’industrie. Ces normes sont disponibles gratuitement pour les candidats à titre de guide d’autoapprentissage. Certains processus de reconnaissance professionnelle comprennent des exigences supplémentaires, telles qu’une formation de base en premiers soins, en salubrité des aliments, ou d’autres compétences générales ou transférables.

Reconnaissances professionnelles offertes : Les fonctions de travail admissibles au titre STR sont superviseur en tourisme et formateur en tourisme.

Information supplémentaire :

Certains cours obligatoires des programmes d’études postsecondaires peuvent être crédités dans le cadre de la reconnaissance professionnelle emerit. Communiquez avec l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire pour vous renseigner sur sa politique en matière d’évaluation et de reconnaissance des acquis (ERA).

Les candidats qui ont obtenu le titre STR peuvent devenir candidats au titre Gestionnaire en tourisme reconnu (GRT). Le cas échéant, la reconnaissance obtenue pour le titre STR sera créditée pour l’obtention du titre GTR. Cependant, aucun des titres n’exige de préalable. Pour obtenir de plus amples renseignements sur le titre STR, consultez le site : http://emerit.ca/fr/emerit_certification/available_certificates/professional_certification/tourism_certified_supervis or_tcs


Certificats d’études postsecondaires en hôtellerie

Termes clés :

  • Postes de première ligne : Postes où les employés ont le plus de contact direct avec la clientèle au quotidien.
  • Compétences de premier échelon : Compétences requises pour occuper les postes de débutant ou de premier échelon. (En général, il s’agit d’une combinaison de compétences générales d’employabilité, telles que la communication, et de compétences particulières à la fonction de travail, telles que le traitement des réservations à la réception ou le service des mets.)

Objet : Les programmes de certificats permettent aux étudiants d’acquérir les compétences de premier échelon dont ils ont besoin pour occuper un poste de première ligne dans le sous-secteur de l’hébergement, y compris les compétences spécifiques aux fonctions de préposé au service des mets et boissons, préposé au bar, préposé à la réception et préposé à l’entretien ménager. Les programmes comprennent également des compétences d’employabilité qui peuvent être transférées à un grand nombre de professions et de domaines. La plupart des certificats d’une durée d’un an sont des certificats en restauration, bien qu’il existe également des certificats en hôtellerie.

Durée : La durée des programmes de certificats peut varier, mais ils durent en moyenne un an (deux semestres). Pour figurer dans le Cadre de qualifications en tourisme, les programmes doivent compter un minimum de 750 heures de formation.

Information supplémentaire : Certains programmes proposent des stages coopératifs (apprentissage en milieu de travail rémunéré) ou des stages pratiques (apprentissage en milieu de travail non rémunéré) de durée variable au sein de l’industrie. Ces stages peuvent être effectués dans les restaurants conviviaux ou raffinés qui se trouvent à même les établissements d’enseignement.

Où puis-je obtenir plus de renseignements sur les programmes de certificats en hôtellerie?

Pour connaître les programmes offerts dans les différents établissements, consultez le site : http://explorezletourisme.ca/fr/education_and_tr aining/school_finder

Foire aux questions des apprenants

1. En quoi consistent les programmes de certificats en hôtellerie?

Réponse : Le contenu et le nom des programmes de certificats varient selon les régions du Canada et les établissements d’enseignement. La plupart des programmes de certificats sont axés sur le service des mets et boissons, mais certains sont également axés sur les services d’hébergement (ex. : réception, entretien ménager, ventes et marketing). Outre des compétences particulières à l’emploi, les étudiants acquièrent des compétences transférables d’employabilité qui englobent la communication, le calcul et le traitement de l’argent, l’utilisation de la technologie, l’organisation du travail, le professionnalisme et le travail en équipe. Ces programmes comprennent généralement des cours sur l’excellence du service, la responsabilité et la sécurité.

2. Combien de temps durent les programmes de certificats en hôtellerie?

Réponse : La durée moyenne des programmes est d’un an ou de deux semestres. Pour figurer dans le Cadre de qualifications en tourisme, les programmes doivent compter un minimum de 750 heures de formation. La durée des stages coopératifs ou pratiques varie selon le programme. Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes, consultez le site Web de l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire.

3. Les programmes de certificats sont-ils des programmes distincts ou s’inscrivent-ils dans le cadre de programmes menant à un diplôme?

Réponse : Cela dépend des programmes et des établissements. Tous les programmes de certificats sont des programmes distincts, mais certains peuvent correspondre à la première année d’un programme menant à un diplôme d’une durée de deux ans. Veuillez vérifier la structure des programmes auprès de chaque établissement.

4. J’ai suivi des cours en hôtellerie (ou en cuisine) et je possède plusieurs années d’expérience. Est-ce que je pourrais obtenir des crédits ou des équivalences?

Réponse : La plupart des établissements offrent une évaluation et une reconnaissance des acquis (ERA) et pourraient vous accorder des crédits ou des équivalences si vous êtes en mesure de prouver que vous possédez des acquis pertinents. Veuillez consulter les politiques en matière d’ERA de l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire pour obtenir plus de renseignements.

Si vous changez d’établissement d’enseignement postsecondaire, vous pourriez obtenir des crédits de transfert. Veuillez communiquer avec votre nouvel établissement pour obtenir plus de renseignements.

Foire aux questions des employeurs

1. Quels sont les sujets abordés dans la plupart des programmes de certificats en hôtellerie?

Réponse : Les programmes de certificats d’une durée d’un an comprennent l’acquisition de compétences propres aux fonctions de préposé au service des mets et boissons, de préposé à la réception ou de préposé à l’entretien ménager, ainsi que de connaissances plus générales telles que les mathématiques appliquées, la communication et l’informatique. Voir les détails ci-dessus.

2. Puis-je embaucher des étudiants inscrits dans un programme de certificats?

Réponse : Bon nombre de programmes comprennent un stage coopératif, qui vous permet de recruter des étudiants, de les aider à apprendre le métier et de déterminer si vous souhaitez les embaucher après leurs études. Aussi, de nombreux étudiants recherchent des emplois à temps partiel en hôtellerie pendant leurs études. Souvent, ces étudiants seront la source de nouvelles théories, tendances et idées dans votre entreprise. Veuillez communiquer avec l’établissement d’enseignement pour obtenir plus de renseignements sur le programme ainsi que les avantages pour votre entreprise.


Diplômes de premier cycle en gestion hôtelière

Objet : Les programmes de premier cycle en gestion hôtelière permettent aux étudiants d’acquérir des connaissances de base et en gestion nécessaires pour obtenir un emploi au sein du secteur et se préparer à une carrière de superviseur ou de gestionnaire dans un hôtel, un centre de villégiature ou un restaurant. Les programmes mettent l’accent sur le tourisme ou l’hôtellerie, ainsi que sur le commerce, les affaires ou la gestion dans le sous-secteur de l’hébergement. Un grand nombre de programmes comprennent le développement de connaissances et de compétences dans les domaines suivants : leadership et principes de gestion, analyse opérationnelle et résolution de problèmes/gestion des risques, perspectives internationales, tourisme durable et développement des collectivités, éthique de l’hôtellerie, entreprenariat et comportement des consommateurs. Grâce à ces programmes, les étudiants acquièrent les compétences nécessaires pour diriger des équipes et développer des entreprises dans une conjoncture en évolution rapide. Les études dans ce domaine peuvent comprendre la gestion d’établissements hôteliers et la comptabilité, le comportement des consommateurs, l’éthique de l’hôtellerie, la gestion des risques, le développement des collectivités ainsi que les tendances dans le domaine de l’hôtellerie/du tourisme.

Durée : La plupart des programmes de premier cycle nécessitent quatre années d’études. Certains programmes peuvent être fondés sur une entente d’articulation de type « 2 + 2 » ou prévoir une telle entente, qui permet aux étudiants qui ont suivi un programme d’études collégiales de deux ans de faire deux années d’études à l’université afin d’obtenir un diplôme de baccalauréat.

Information supplémentaire : Certains collèges offrent à présent des diplômes appliqués d’une durée moyenne de quatre années d’études à temps plein qui sont axés sur des applications techniques. Ces programmes comprennent souvent de l’expérience pratique ou des formations pratiques en milieu de travail.

Où puis-je obtenir des renseignements supplémentaires sur les programmes de premier cycle en gestion hôtelière?

Pour connaître les programmes offerts dans les différents établissements, consultez le site : http://explorezletourisme.ca/fr/education_and_tr aining/school_finder

Foire aux questions des apprenants

1. Quels sont les sujets abordés dans la plupart des programmes de premier cycle en gestion hôtelière?

Réponse : Il existe deux types de programmes de premier cycle en gestion hôtelière : les diplômes spécialisés en gestion hôtelière ou touristique, et les diplômes généraux en administration des affaires avec une spécialisation en hôtellerie ou en gestion d’hôtels ou de restaurants. Les baccalauréats en gestion hôtelière ou en gestion d’hôtels/de centres de villégiature procurent une formation approfondie axée sur l’hôtellerie et certains domaines de spécialité, tandis que les diplômes en administration des affaires sont davantage axés sur des cours généraux en gestion et en leadership et offrent également des cours liés à l’hôtellerie. Les programmes de premier cycle présentent davantage de connaissances de base et avancées sur les secteurs du tourisme et de l’hôtellerie que d’autres programmes menant à un diplôme.

2. Combien de temps durent les programmes de premier cycle en gestion hôtelière?

Réponse : Vous devez compter en moyenne quatre années d’études à temps plein ou l’équivalent. Un grand nombre d’établissements offrent à présent une partie ou la totalité de leurs programmes en ligne ainsi que la possibilité d’étudier à temps partiel. La durée des stages coopératifs ou pratiques varie selon le programme. Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes, consultez le site Web de l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire.

3. J’ai suivi des cours en hôtellerie/tourisme/cuisine et je possède plusieurs années d’expérience. Est-ce que je pourrais obtenir des crédits ou des équivalences?

Réponse : La plupart des établissements utilisent l’évaluation et la reconnaissance des acquis (ERA) pour créditer certains apprentissages. Vous devrez cependant prouver que vous possédez les compétences en question. Veuillez consulter les politiques en matière d’ERA de l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire pour obtenir plus de renseignements.

Si vous changez d’établissement d’enseignement en cours de programme, certains crédits pourraient être transférables. Veuillez communiquer avec votre nouvel établissement pour obtenir des éclaircissements.

Foire aux questions des employeurs

1. Quels sont les sujets abordés dans la plupart des programmes de premier cycle en gestion hôtelière?

Réponse : Les programmes de premier cycle complètent les connaissances acquises dans le cadre des programmes d’études collégiales menant à un diplôme en hôtellerie. Les matières généralement proposées dans le cadre des programmes de premier cycle en gestion hôtelière et en commerce avec spécialisation en hôtellerie/gestion du tourisme sont : la gestion d’établissements hôteliers, le comportement des consommateurs, l’éthique de l’hôtellerie, la gestion des risques, le développement des collectivités, les tendances dans le secteur de l’hôtellerie/du tourisme et la préparation à une carrière dans le domaine de l’hôtellerie. Les programmes en administration des affaires avec une spécialisation en hôtellerie/gestion du service présentent plus de compétences en gestion et en leadership. Certains programmes comprennent une session obligatoire de stages coopératifs (expérience de travail), qui permettent aux étudiants d’entreprendre une carrière enrichissante au sein du secteur. Étant donné que le contenu spécialisé des programmes de premier cycle peut varier davantage que celui des programmes menant à un diplôme d’études collégiales, il est nécessaire de vérifier la description des programmes des différents établissements d’enseignement pour connaître les sujets abordés dans les programmes en plus des compétences générales en gestion des affaires et en service.

2. Puis-je embaucher des étudiants inscrits dans un programme de premier cycle?

Réponse : La durée et le nombre de stages coopératifs (apprentissage en milieu de travail rémunéré) ou de stages pratiques (apprentissage en milieu de travail non rémunéré) varient selon les programmes, mais la plupart des programmes de premier cycle exigent au moins un stage coopératif. Les stages vous permettent de recruter des étudiants, de les aider à apprendre le métier et de déterminer si vous souhaiteriez les embaucher après leurs études. Aussi, de nombreux étudiants recherchent des emplois à temps partiel pendant leurs études. Souvent, ces étudiants seront la source de nouvelles théories, tendances, idées et technologies dans votre entreprise. Veuillez communiquer avec l’établissement d’enseignement pour obtenir plus de renseignements sur le programme ainsi que les avantages pour votre entreprise.

3. L’expérience en milieu de travail de mes employés leur permet-elle d’obtenir leur diplôme plus rapidement?

Réponse : La plupart des établissements offrent une évaluation et une reconnaissance des acquis (ERA) et pourraient accorder à vos employés des crédits ou des équivalences s’ils sont en mesure de prouver l’acquisition d’acquis pertinents. Vous pourriez les aider à prouver qu’ils ont effectué des apprentissages connexes afin de leur éviter de répéter des apprentissages qu’ils ont déjà effectués. Veuillez consulter les politiques en matière d’ERA des établissements fréquentés par vos employés pour obtenir plus de renseignements.


Diplômes d’études postsecondaires en gestion hôtelière

Termes clés :

  • Compétences de premier échelon : Compétences requises pour occuper les postes de débutant ou de premier échelon. (En général, il s’agit d’une combinaison de compétences générales d’employabilité, telles que la communication, et de compétences particulières à la fonction de travail, telles que le traitement des réservations à la réception ou le service des mets.)

    Objet : Les programmes menant à un diplôme permettent aux apprenants d’acquérir les compétences nécessaires pour obtenir un emploi et évoluer au sein du sous-secteur de l’hébergement. Ces programmes comprennent des compétences particulières à la fonction de travail ainsi que des compétences transférables d’employabilité de nature plus générale. Les programmes menant à un diplôme en gestion hôtelière offrent des cours communs et des cours spécialisés. Les cours du tronc commun comprennent généralement : la comptabilité, la communication, l’économie, la gestion d’entreprises, les ressources humaines, le droit, le marketing, le comportement organisationnel, l’hébergement, la restauration et le service. Les cours spécialisés ou à option peuvent comprendre des matières telles que les applications informatiques, les conférences et les événements, les sciences de l’alimentation et la nutrition, l’entreprenariat, le marketing, le tourisme culturel, les centres de villégiature et l’apprentissage de langues supplémentaires.

    Durée : La durée des programmes menant à un diplôme en gestion hôtelière peut varier, mais ils durent en moyenne deux ans (ou quatre semestres). Les programmes peuvent être axés sur la gestion de la restauration ou la gestion des hôtels ou des centres de villégiature.

    Information supplémentaire : Tous les programmes d’études postsecondaires menant à un diplôme sont fondés sur des résultats d’apprentissage (ex. : descriptions de ce que les étudiants devraient savoir et être en mesure d’accomplir à la fin du programme) et comprennent des compétences particulières à l’emploi ainsi que des cours généraux dans des domaines tels que les arts et sciences humaines, les sciences sociales et la technologie.

    Certains programmes proposent des stages coopératifs (apprentissage en milieu de travail rémunéré) ou des stages pratiques (apprentissage en milieu de travail non rémunéré) de durée variable au sein de l’industrie.

    Un grand nombre de programmes menant à un diplôme font l’objet d’ententes, connues sous le nom d’ententes d’articulation, avec des programmes de premier cycle qui permettent aux diplômés d’accéder à des programmes de premier cycle et d’obtenir jusqu’à deux années de crédits de transfert.

    Où puis-je obtenir plus de renseignements sur les programmes menant à un diplôme en gestion hôtelière?

    Pour connaître les programmes offerts dans les différents établissements, consultez les sites suivants : http://explorezletourisme.ca/fr/education_and_tr aining/school_finder ou http://www.accc.ca/inventory/index. php?sector=tour&c_id=948&chge_crit=sub

    Colombie-Britannique : www.linkbc.ca
    Alberta : www.alis.gov.ab.ca/edinfo/
    Saskatchewan : www.gosiast.com
    Manitoba : Voir les sites des différents établissements
    Ontario : www.ontariocolleges.ca
    Québec : www.cqrht.qc.ca
    Région de l’Atlantique (Nouvelle-Écosse, Nouveau-Brunswick, Terre-Neuve-et-Labrador, Île-du-Prince-Édouard) : Voir les sites des différents établissements

    Foire aux questions des apprenants

    1. Quels sont les sujets abordés dans la plupart des programmes menant à un diplôme en gestion hôtelière?

    Réponse : La plupart des programmes menant à un diplôme sont axés sur la gestion de la restauration ou la gestion des hôtels et des centres de villégiature, et comprennent des cours de base communs ainsi que certains cours spécialisés propres au programme. Les cours du tronc commun comprennent généralement l’hébergement, la comptabilité, l’exploitation d’entreprises, la communication en affaires, l’économie, le contrôle des coûts des aliments et des boissons, la gestion des ressources humaines dans le secteur hôtelier, le droit de l’hôtellerie, le marketing et le comportement organisationnel. Les cours spécialisés ou à option peuvent comprendre des matières telles que les applications informatiques, les conférences et les événements, les sciences de l’alimentation et la nutrition, l’entreprenariat, le marketing, le tourisme culturel, les centres de villégiature ainsi que l’apprentissage de langues supplémentaires ou encore un approfondissement des matières de base.

    La Colombie-Britannique propose un programme de base reconnu par son ministère de l’Éducation supérieure et le Hospitality Management Diploma Programs Articulation Committee (comité d’articulation des programmes menant à un diplôme en gestion hôtelière). En utilisant ce programme de base ainsi que des cours spécialisés, les collèges s’assurent que leurs diplômés possèdent un ensemble commun de connaissances, de compétences et d’attitudes de base ainsi que des connaissances et des compétences dans le domaine particulier de l’hôtellerie.

    En Ontario, tous les collèges publics sont tenus de suivre les normes du gouvernement de l’Ontario en matière de programmes qui énoncent un ensemble de résultats généraux et techniques communs à satisfaire.

    Les diplômés des programmes qui satisfont aux normes provinciales peuvent généralement s’inscrire dans des programmes de premier cycle et obtenir deux années d’équivalences (souvent appelées ententes d’articulation « 2 + 2 »).

    2. Combien de temps durent les programmes menant à un diplôme en gestion hôtelière?

    Réponse : La durée moyenne des programmes est de deux ans (quatre semestres). La durée des stages coopératifs ou pratiques varie selon le programme. Pour obtenir plus de renseignements sur les programmes, consultez le site Web de l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire.

    3. J’ai suivi des cours en compétences de première ligne et je possède plusieurs années d’expérience. Est-ce que je pourrais obtenir des crédits ou des équivalences?

    Réponse : La plupart des établissements utilisent l’évaluation et la reconnaissance des acquis (ERA) pour créditer certains apprentissages. Vous devrez cependant prouver que vous possédez les compétences en question. Veuillez consulter les politiques en matière d’ERA de l’établissement dans lequel vous prévoyez vous inscrire pour obtenir plus de renseignements.

    Si vous changez d’établissement d’enseignement postsecondaire en cours de programme, certains crédits pourraient être transférables. Veuillez communiquer avec votre nouvel établissement pour obtenir des éclaircissements.

    Foire aux questions des employeurs

    1. Quels sont les sujets abordés dans la plupart des programmes menant à un diplôme en gestion hôtelière?

    Réponse : La plupart des programmes menant à un diplôme sont axés sur la gestion de la restauration ou des hôtels et des restaurants, et comprennent un ensemble de cours de base communs ainsi que certains cours spécialisés propres au programme. Les cours du tronc commun comprennent l’hébergement, la comptabilité, l’exploitation d’entreprises, la communication en affaires, l’économie, le contrôle des coûts des aliments et boissons, la gestion des ressources humaines dans le secteur hôtelier, le droit de l’hôtellerie, le marketing et le comportement organisationnel. Obtenez plus de renseignements sur les programmes auprès de vos employés ou sur les sites Web des programmes. Les cours spécialisés ou à option peuvent comprendre les applications informatiques, les conférences et les événements, les sciences de l’alimentation et la nutrition, l’entreprenariat, le marketing, le tourisme culturel, les centres de villégiature ainsi que l’apprentissage de langues supplémentaires ou un approfondissement des matières de base.

    En Colombie-Britannique et en Ontario, les collèges qui suivent le programme de base s’assurent que tous leurs diplômés possèdent un ensemble de connaissances et de compétences communes. Les programmes varient selon les domaines de spécialité.

    2. En ce qui concerne les compétences acquises, quelle est la différence entre les titulaires d’un diplôme et les titulaires d’un certificat?

    Réponse : Les étudiants inscrits dans un programme menant à un diplôme suivent des cours de base en supervision et en gestion ainsi que des cours pratiques. Ils acquièrent également un plus vaste éventail de compétences techniques/professionnelles et de compétences transférables, telles que la communication, l’approche, l’autonomie, le travail en équipe, la pensée critique et la résolution de problèmes.

    3. Puis-je embaucher des étudiants inscrits dans un programme menant à un diplôme?

    Réponse : La plupart des programmes comprennent au moins un stage coopératif, qui vous permet de recruter des étudiants, de les aider à apprendre le métier et de déterminer si vous souhaitez les embaucher après leurs études. Souvent, les étudiants sont la source de nouvelles techniques, tendances et idées au sein de votre entreprise. Veuillez communiquer avec l’établissement d’enseignement pour obtenir plus de renseignements sur le programme ainsi que les avantages pour votre entreprise.

    4.
L’expérience en milieu de travail de mes employés leur permet-elle d’obtenir leur diplôme plus rapidement?

Réponse : La plupart des établissements offrent une évaluation et une reconnaissance des acquis (ERA) et pourraient accorder à vos employés des crédits ou des équivalences s’ils sont en mesure de prouver l’acquisition d’acquis pertinents. Vous pourriez les aider à prouver qu’ils ont effectué des apprentissages connexes afin de leur éviter de répéter des apprentissages qu’ils ont déjà effectués. Veuillez consulter les politiques en matière d’ERA des établissements fréquentés par vos employés pour obtenir plus de renseignements.

Programmes préparatoires de niveau secondaire en tourisme

Certains programmes permettent aux élèves du secondaire d’acquérir des connaissances et des compétences particulières au secteur de l’hôtellerie.

1) Académie canadienne du voyage et du tourisme

Grâce à l’Académie canadienne du voyage et du tourisme (ACVT), les élèves de plus de 100 écoles secondaires du Canada peuvent acquérir des connaissances et une expérience de travail en tourisme. Le programme de l’ACVT est intégré au programme des écoles secondaires canadiennes et repose sur les compétences essentielles et transférables des normes de compétence professionnelles élaborées par Ressources humaines et Développement des compétences Canada. Les élèves de l’ACVT peuvent s’inscrire à trois niveaux qui témoignent de leurs compétences dans 11 domaines (ambassadeur du tourisme, communicateur efficace I, communicateur efficace II, compétences en technologie, travail d’équipe, résolution de problèmes et prise de décisions, traitement de l’information, organisation et gestion du temps, travail autonome, capacité d’adaptation au travail et utilisation des systèmes d’affaires). Les enseignants de l’ACVT peuvent utiliser des ressources d’enseignement novatrices ainsi que les activités et ressources du programme.

Pour connaître la liste des écoles qui offrent le programme de l’ACVT au Canada, consultez le site : http://acvtcanada.ca/fr/about_catt/about_the_CATT_program

Pour obtenir plus de renseignements sur l’ACVT, consultez le site : http://acvtcanada.ca/fr

2) Tourism, Hospitality, and Entrepreneurship 30 A & B (Tourisme, hôtellerie et entreprenariat 30 A et B) (deux semestres) – offert uniquement en Saskatchewan

Grâce à une entente avec Saskatchewan Tourism Education Council, Saskatchewan Education offre le programme Service Best dans les écoles de la province et les cours A30 et B30 en tourisme, en hôtellerie et en entreprenariat. Le programme présente les connaissances et les compétences de base en service à la clientèle, en communication et en attitude positive.

Tous les participants reçoivent un certificat de participation et ont la possibilité de passer un examen écrit. Les étudiants qui réussissent cet examen reçoivent la mention « Or » sur leur certificat. Pour obtenir plus de renseignements sur ce programme, visitez le site : http://www.sasked.gov.sk.ca/docs/tourism/cert.html

Diplômes de maîtrise en hôtellerie

Objet : Les programmes de maîtrise offrent des cours sur des compétences de niveau avancé dans des matières telles que le leadership, le développement de destinations, le marketing stratégique et la recherche appliquée.

Durée : Les programmes de maîtrise peuvent souvent être suivis par modules, ce qui permet aux étudiants de travailler durant leurs études. Les programmes durent en moyenne de deux à cinq ans (soit l’équivalent de deux années d’études à temps plein).

Information supplémentaire :

Les programmes de maîtrise exigent généralement un diplôme de premier cycle.

Il existe un seul programme de maîtrise dans le domaine de l’hôtellerie au Canada :

  • College of Management and Economics de l’Université de Guelph (Ontario) : Maîtrise Business Administration in Hospitality and Tourism Management (programme de deux ans offert en ligne) — http://www.uoguelph.ca/cme/mba

Programme de doctorat en hôtellerie/tourisme

Objet : Les programmes de doctorat sont généralement axés sur la recherche. Par conséquent, il n’existe pas de descriptions générales de ces programmes.

Durée : Les délais dans lesquels les étudiants sont tenus de terminer les cours, le projet de recherche, les examens de synthèse, la recherche et la rédaction de la thèse de doctorat ainsi que la soutenance peuvent varier. Les programmes de doctorat sont généralement adaptés en fonction des modalités convenues entre l’étudiant et son directeur.

Il existe un programme de doctorat directement lié au secteur du tourisme au Canada :


Programme d’apprentissage en hôtellerie (tourisme) de la Saskatchewan

Objet : Le programme d’apprentissage en hôtellerie offre la possibilité d’obtenir une reconnaissance provinciale à titre de compagnon. Le Saskatchewan Tourism Education Council (STEC), en partenariat avec la Commission d’apprentissage et de la reconnaissance professionnelle de la Saskatchewan (SATCC), offre le programme d’apprentissage pour deux postes de première ligne en tourisme.

Métiers offerts : Représentant du service à la clientèle et préposé au service des mets et boissons.

Processus : : Les candidats qui souhaitent s’inscrire à un programme d’apprentissage doivent déjà travailler dans le domaine en question. Dans le cadre de ce programme, les apprentis passent environ 80 % de leur temps à apprendre des compétences dans leur milieu de travail et environ 20 % de leur temps en classe. Les candidats qui ont réussi le programme obtiennent un certificat de compagnon. Pour ce faire, ils doivent réussir un ou plusieurs examens sur les connaissances professionnelles, acquérir 3 600 heures d’expérience de travail et se soumettre à une évaluation du rendement en plus des autres formations ou examens exigés par le SATCC.

Pour de l’information supplémentaire, visitez les sites Web suivants :

Commission d’apprentissage et de la reconnaissance professionnelle de la Saskatchewan (SATCC)